Une première pour moi, la réalisation d'un panneau aussi grand, 90 cm X 90 cm,

alliant autant de techniques à la fois : Broderie, appliqué, piécé.

C'est sur le modèle "Fernhill" de Lynette Anderson, que j'ai fait mes classes.

1

C'est d'abord sur la broderie que je me suis lâchée.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas renoué avec les points (wouaaah le jeu de mots de malade !)... 

2

3

4

5

 

6

...Et comme le montre ces photos des détails, je me suis un peu écartée du modèle en plaçant quelques points spéciaux non mentionnés sur l'original.

Pour les feuilles, rien ne vaut....le point de feuille !

Je l'adore et je le case sitôt que je peux.

7

Un peu de relief sur l'arrière-train de Bambi, avec ces petits points blancs tout doux.

8

9

 Menley a décidé que la scène se situerait en automne et a donc ajouté une feuille qui "♫ ♪ emportée par le vent, en ronde monotone ♪ ♫ tombe en tourbillonnant".

Comlètement anachronique avec le papillon, je sais, mais c'est un mutant qui a résisté à la douceur de l'arrière saison.

Les champignons aussi devaient être brodés mais je me suis donné l'occasion de manipuler un peu la feutrine.

10

 Idem pour le hérisson...

11

...et l'écureuil persuadé de tellement mieux convoiter ce gland charnu avec une queue bien touffue !(désolée pour l'ambiguité totalement involontaire, croix de bois croix de fer etc, mais ce sont les aléas de la langue française^^).

Bon on rigole, mais ce travail c'est du boulot et on n'oublie pas de remarquer au passage les points de feston, de poste et tout et tout quand même hein !

12

Et les petites rocailles brodées en grappes une à une avec amour.

13

Pour ces petites fleurs bleues, j'ai utilisé de la laine pour la première fois. A refaire, c'est un vrai plaisir, et puis le résultat est là : chaleur, douceur, volume. J'adopte !

14

Même les petites abeilles ont aimé. Elles m'ont dit qu'il y avait double dose de nectar dans les coeurs du coup !

15

Un biais marron thermocollé puis entièrement repris à petits points cachés enserre tout l'ouvrage...

16b

...servant de branchage à quelques petits bouquets de yoyos disséminés çà et là.

17

 Pour le montage, il est initialement prévu un deuxième épisode d'angles en log-cabin et une bordure en petits carrés, mais comme j'ai choisi les tissus de la collection de Lynette spécifique à cet ouvrage, j'ai préféré garder des pièces plus grandes afin de préserver l'attractivité des séquences, si bien assorties aux motifs brodés.

J'ai quand même fait un peu de quiltage à la main (ne supportant pas le dé, mon majeur s'en est souvenu pendant 12 jours !)....

18

...et délicatement aposé les petits animaux de la forêt.

19

Même les couleurs des animaux ne sont pas réalistes, mais vu à travers le prisme de mes délires...

20

...cet automne non conventionnel, habillé de parme et d'indigo...

21

...sera, parions-le, bien plus propice aux rêves bleus !!

22

23

 

♥ ♥ ♥

 

 Je vous garde, pour prolonger notre balade bucolique car :

1

Oui...mais...le nouveau quoi ?...

Et avec cet indice, vous y voyez un peu plus clair ?

2

Gagné ! Il s'agit du Beaujolais bien sûr !!

3

Région située au nord du département où je vis avec Mr Menley, nous avons vite fait de nous rendre dans les méandres du vignoble, et, environ une année sur deux,nous apprécions plus particulièrement notre petite visite au

- CHATEAU DE MONTMELAS -

(clic sur le nom pour accéder au site)

Mais passons la herse et je vous dis tout !

4

Acquis en 1566 par la famille qui l'habite et l'exploite encore aujourd'hui, le château est ouvert à la visite chaque premier samedi du mois.

5

L'accueil y est des plus chaleureux car ce sont les membres de la famille qui assurent tout. Y compris l'épique visite relatant passionnément l'histoire du château à travers les siècles.

6

7

8

"Sans rien feindre" telle était la devise du brave Marquis de Montmelas !

9

10

Fièrement dressé en plein coeur de ses 54 hectares de vignoble qui l'entourent, il nous accueille chaque année fin  novembre pour un week-end portes ouvertes, offrant au visiteur l'opportunité de retrouver ses cuvées préférées et de déguster les nouvelles. 

10b

La situation dominante des lieux nous permet d'embrasser d'un seul coup d'oeil une vue panoramique sur tout le département du Rhône...

11

...avec au premier plan les vignes bien sûr....

12

...Mais si l'on pousse un peu plus loin son regard vers l'horizon, il s'arrête sur une surprise de taille !....

13

Oui oui c'est bien lui, culminant tout au fond, seul point lumineux émergeant solennellement sa cime du haut de ses 4810 mètres !! On le distingue parfaitement et pourtant ce n'est pas non plus la porte à côté, c'est dire s'il en impose !

14

Si vous rêvez d'une nuit de princesse, la propriété propose aussi deux gîtes ouverts à la location sur le site même.

16

21 20 x

22 23

La promenade se poursuit dans le parc...

15

...Jusqu'à nous conduire sous l'arche qui amène naturellement...

17

...vers la salle de dégustation, où chacun y va de ses petits commentaires d'oenologue plus ou moins averti ;o) dans une ambiance chaleureuse et sympathique.

18c

Disant au revoir à ce lieu préservé, je longe une tour passant tout près des trois dernières roses d'automne. Une rose + un château... Une pensée sortie d'un conte de fée me vient, mais je n'ose rien d'autre qu'une dernière photo....Et vous, auriez-vous résisté à la tentation de "la Belle et la Bête" ?

19

Je précise que cet article n'est pas sponsorisé, que j'ai aucun intérêt ni dans le château ni dans la promotion du Beaujolais et que ceci est juste pour le plaisir des yeux et du partage d'une jolie promenade dominicale.

Signature