Quatre longs mois ont passé depuis la dernière fois où je suis venue vous faire la causette ici.

Car même si j'ai eu le plaisir de continuer à venir la faire chez certaines d'entre vous (la causette)tout au long de l'été, rien de bien créatif n'est sorti de mes mains jusqu'ici, et je vous expliquerai pourquoi un peu plus loin.

Rien donc...Jusqu'à hier très exactement, où une fulgurante idée de bidouille citrouillesque m'a traversé l'esprit, et les mains, donnant ainsi naissance à cet ouvrage de déco automnale :

1

2

3

Un cadre du grand suédois, déshabillé puis revêtu d'une citrouille, d'un potiron et d'une courge(celles qui pensaient trouver ici mon portrait en seront pour leurs frais, et toc ;o))qui ont pour point commun d'être faites de feutrine et de tissus.

14

Pour les petits secrets de fabrication, rien de bien compliqué :

J'ai d'abord superposé un carré de feutrine et un de tissu, que j'ai piqués entre eux en forme de citrouilles, puis j'ai découpé autour en laissant un peu la feutrine dépasser, sinon à quoi ça servirait que Menley elle se décarcasse à mettre de la feutrine orange en dessous !

La cartonnette visible sur cette photo, n'entre pas encore en jeu à ce stade de la fabrication. Ici j'ai juste posé mes découpes dessus pour voir si l'ensemble était à mon goût. Et comme j'aimais bien, dans la foulée j'ai brodé les queues avec du fil noir. Mais attention les courges ne sont pas encore fixées au carton !

17

Avant, il faut d'abord découper deux disques de tissu, d'un diamètre plus petit que le premier, et les fixer entre eux, envers contre envers, à l'aide d'un thermocollant double face. Puis les coudre à la première partie par une piqûre centrale verticale.

12

Je replie les deux moitiés sur elles mêmes, comme des ailes de papillon...

13

...pour créer l'effet 3 D.

15

Puis pour accentuer le relief, je fixe les citrouilles aux cartonnettes de kraft à l'aide d'un ruban de mousse double face qui les tient écartées du fond...

16

...Cela après avoir fini de broder les petites queues-queues et réalisé trois petits zigouigouis...

18

...qui simuleront à merveille les vrilles des coucourdes.

19

Trois brins de ficelle armée, coupés dans cette pelote achetée dans une jardinerie près de chez moi. Trop contente Menley était, quand elle a trouvé ça à deux pas de son home, après avoir désespéré du net !

100 % naturel, biodégradable et tout et tout qui disent sur l'étiquette,c'est pas beau ça ?

20

Enfin, un dernier petit coup d'oeil à gauche...

21

...puis un à droite pour vérifier la perspective. Ca me plait. J'encadre !!

22

Le petit mot de Menley : Peut-être que des choses ressemblantes existent ailleurs je n'en sais rien car je ne suis sur aucun réseau social. Je considère donc que cette idée sort de mes petites cellules grises et si après votre passage cette créa vous inspire et que vous souhaitez copiter, merci de dire que ça vient d'ici, avec un lien vers mon blog.

♥ ♥ ♥

Comme je vous ai dit en introduction, dès le début de l'été mes mains et ma tête étaient en panne malgré moi, car mon coeur était chagrin (et l'est toujours)...après que nos petits belges (mon Junior n°1, sa moitié et leur petite poupée de 18 mois, pour celles qui ne savent pas) nous aient annoncé leur départ imminent....pour l'Australie !!!!!! Celles qui me suivent savent que c'est le pays de ma belle-fille et sans entrer dans les détails motivant leur départ...nous dirons que son mal du pays a été le plus fort.

Mr Menley et moi-même savions très bien que cela nous pendait au nez un jour ou l'autre et j'avais déjà exprimé mes craintes ici je crois bien.Déjà Bruxelles c'était pas à côté, mais on arrivait à se voir 4 ou 5 fois par an.

Pour faire court, je vous laisse deviner le tsunami qui m'a submergée et dont je n'ai toujours pas refait surface.

Pour savoir l'état où je me trouve, je laisse imaginer à toutes celles qui sont mère ce que ça fait d'avoir leurs enfants vivant de l'autre côté de la Terre...puis vous multipliez par 10 ! Car c'est comme tout, en parler c'est une chose et le vivre en est une autre.

D'autant plus qu'ayant à présent réglé et liquidé tout ce qui les attachait à la Belgique, ils vont venir passer leur dernier trimestre européen....chez nous......et ils arrivent....DEMAIN !! Trois mois à vivre sans discontinuer à leurs côtés, à admirer ma petite-fille adorée..puis les voir s'envoler au bout du monde juste après Noel ! Une torture !

Ca va ? Vous me visualisez là ? Vous avez une petite cuillère pour me ramasser ?

C'est également pour toutes ces raisons, que je ne pense pas revenir faire un nouvel article d'ici la nouvelle année.

Voilà, je clos le chapitre et n'y reviendrai pas, mais si vous souhaitez l'évoquer en commentaire,  je vous demande simplement et gentiment de m'épargner les tirades du style "mais ils ne sont pas morts" et "mais y a Skype...". Merci.

♥ ♥ ♥

Fin août après de longues semaines de jeûne créatif, il m'a fallu la douce amitié qui me lie à Isa "les petites filles d'Eugénie", pour que je me remette un peu la machine à coudre pour lui confectionner un petit cadeau d'anniversaire.

J'ai opté pour un duo d'essuie-mains, réalisé à partir de torchons et de maniques !

C'est très amusant à faire et si ça vous tente, dites-le moi et je ferai un tuto une fois prochaine.

40

On utilise l'attache de la manique en face de laquelle on a cousu un zouli bouton, pour créer une accroche, et on suspend la chose à la porte du four par exemple, ou à la poignée d'un meuble de cuisine, ou pourquoi pas de la salle de bains si on choisit un autre thème.

41

Ici ce sera pour la cuisine, avec les deux boutons en forme de petites cuillères.

42

Comme ma copine est "un peu" gourmande, j'ai joint au colis un petit message personnalisé en chocolat...

43

...qu'elle pourra déguster tout en savourant un thé ou un café dans sa tasse spéciale patcheuse...

50

...à moins qu'elle ne préfère répondre à l'invitation de cette boîte tentatrice...

51

...qui lui offre de goûter à une des mini mini-tablettes...

52

...livrées en express tout exprès pour elle par "Le Comptoir de Mathilde".

53

Je connaissais cette marque (et peut-être que vous aussi^^)par les magasins de Lyon et de Bruxelles et bien qu'appréciant ses produits, j'avoue que je n'imaginais pas du tout qu'elle soit vraiment française, et encore moins que les produits soient fabriqués chez nous !!

Cela, jusqu'à ce que je découvre complètement par hasard, le siège de la boite et son unité de fabrication, au cours d'un week-end passé en Drôme provençale avec Mr Menley !! Un prospectus dans un office de tourisme et hop, une envie irrésistible de visiter les lieux !!

Déjà, en arrivant sur le parking le ton est donné...

1

...mais en poussant la double porte et en découvrant la boutique...

2

...on ne sait plus où donner des yeux, ni des narines, parce que qu'est-ce-que ça sent bon là-dedans !

3

Normal ! Tout ou presque est fabriqué derrière cette vitre.

4

La camionettte existe vraiment !!

TubeMathilde

Pour en savoir un peu plus sur l'origine et l'évolution de cette enseigne qui vaut vraiment le coup (et le goût lol car ils fabriquent aussi de l'épicerie fine par exemple), je vous invite à découvrir les lieux, si vous passez par là un jour. C'est à Tulette, en Drôme provençale.

4b

Ce week-end là, (le dernier d'août, il faisait encotre très très chaud)nous avons également visité Vaison la Romaine, mais comme c'est hyper connu, je vous fais grâce des photos, préférant vous montrer quelques clichés du très joli CHATEAU DE SUZE-LA-ROUSSE :

5

6

Construit en situation dominante, comme tous les châteaux forts,il nous offre un magnifique point de vue sur le village avec le Mont-Ventoux à l'horizon.

7

La cour intérieure, bien plus récente avec ses bâtiments Renaissance.

8

9

La visite guidée comprenait une expo temporaire sur l'Art de la Table à travers les siècles. Quelques clichés du XVIIIème, mon préféré ^^

10

11

12

13

Et c'est sur ces images reposantes prises près de notre hébergement, en bordure de l'Eygue...

14

...que je vous laisse en vous disant...ben...je ne sais pas trop à quand...

15

Signature