Je vous avais promis que l'on se retrouverait avec le coeur regonflé et le sourire aux lèvres, voilà qui est fait !

Vous avez tellement participé à ma "reconstruction créative" avec tous vos chaleureux et émouvants témoignages de soutien, que j'ai rédigé ces deux nouveaux posts avec un plaisir comme jamais !

Je pense avoir répondu à toutes, mais je vous remercie une nouvelle fois et je suis réellement très heureuse de vous retrouver, avec en plus de bonnes nouvelles :

Après encore de nombreuses visites chez le chirurgien et quelques petits coups de laser pour finaliser tout ça,les yeux de Mr Menley vont beaucoup  mieux. Sa rétine racommodée tient le coup et finit de cicatriser. Côté incendie, Nous avons reçu une provision de la part des assurances et nous avons enfin trouvé de nouveaux locaux professionnels pour notre entreprise ! Du coup, ma maison a retrouvé figure humaine lol et moi j'ai "récupéré" mon environnement.

De fait, la motivation créatrice et blogueuse n'a pas tardé à refaire son apparition et je vous reviens aujourd'hui avec non pas UN mais DEUX nouveaux billets ! Le premier pour partager notre passion du fil et le deuxième, bien plus bucolique, que vous lirez en suivant, pour revivre ensemble les quelques jours de vacances que "Menley elle et lui" se sont enfin accordés.....oufff...profitant de l'extraordinaire été indien que nous a réservé l'arrière saison. 

....Oh !...Mais que se passe-t-il qui interrompt mon papotage avec vous ?....J'entends comme un cliquetis de vieille machine à coudre !!....Ah vous aussi hein ? ! Voyons ça d'un peu plus près....

pausecouture2

 1

2

Mais on ne s'entend plus ici ! Tu es censée décorer joliment la nouvelle housse de ma MAC...

3

21055545

...et non pas produire ce vacarme assourdissant ! Pfff, surtout que j'ai même pas inséré de tissu sous ton pied de biche ! Pique dans le vide si ça t'amuse. Tu finiras bien par te lasser. Et pis quand t'auras plus de fil, tu t'arrêteras na !

4

Remarque....c'est peut-être de ma faute après tout...Si je ne t'avais pas donné vie avec tous ces petits détails en 3D....

5

41449282

6 7

8 14

...Si je n'avais pas cédé à ma manie d'interpréter le modèle à ma façon en modifiant légèrement tes courbes et tes reliefs...

9

...Tu n'aurais pas attrapé la grosse tête !

10

11

Allez vaï ! Je t'aime quand même et je te pardonne ce petit péché d'orgueil, parce que...

12 13

...Tu as accueilli à bras ouverts la petite orpheline que j'ai sauvé de l'oubli, l'autre dimanche sur un vide-grenier ! C'est un jouet, réplique parfaite d'une vraie machine de grande !

20

 Singer modèle "Golden Panoramic". Entièrement mécanique, livrée avec sa coque de transport.

21

Aussi jolie de face...

22 

 ...que de dos, elle mesure 26 cm X 20 cm et sa hauteur passe à 24 lorsqu'elle est toute habillée.

23

Ignorant son existence jusqu'à cette étonnante rencontre, une fois à la maison je me suis précipitée sur le net pour trouver quelques infos sur sa bio. Selon mes sources, elle a vu le jour en 1967 et elle était fabriquée en France (d'ailleurs s'est écrit dessous) à l'usine Singer de Bonnières dans les Yvelines...

24

Heureuse d'être astiquée, lustrée et choyée, elle exhibe à nouveau son joli pedigree avec fierté...

25 26

...placée désormais sous la haute protection de sa grande petite soeur...

27

...de jour, comme de nuit ;o)).

28

Sur le net j'ai trouvé une série de photos la concernant, d'où sont extraits les clichés qui suivent.

Pour sa promo à l'époque, la marque s'offrait le sourire de l'actrice franco-suédoise Marika Green (tatie d'Eva du même nom) et de sa fille de 7 ans 1/2.

200

Le top c'était d'avoir aussi la poupée assortie créée dans la foulée...

202

...et à qui la petite fille pouvait confectionner une garde-robe complète toutes saisons, grâce à la collection de patrons dessinés par la marque.

 202b 202c

Les tenues prêtes à coudre étaient vendues en kits complets avec fil, fermeture éclair, accessoires divers et pièces de tissus déjà coupées ! Les modèles portaient des prénoms très en vogue à l'époque, auxquels beaucoup de petites filles pouvaient ainsi s'identifier :

Valérie, avec sa robe à fleurs...

204205

...Isabelle tout de jaune vêtue. Avec boutons, galon, pressions...

206 207

..Ou encore Corinne pour qui de petits doigts de fée surdoués ont confectionné une adorable robe trapèze qui ferait encore fureur aujourd'hui.

208 209

Nous sommes dans les années 60 et on pouvait choisir son modèle sur catalogue chez son marchand de jouets. Il fallait compter 40 Francs pour la poupée, 13,50 Frcs par coffret à coudre et tout de même 90 Frcs pour la machine !!

201

Il y a dû avoir quelques petites heureuses au pied de leur sapin !!

210

De brodeuses et couturières en herbe, les petites filles sont devenues grandes. Leur talent et leur coeur se sont ouverts à la blogo qui nous offre de temps en temps de jolis moments d'émotion lorsque deux généreuses copinautes bidouillent pour vous deux adorables messages d'amitié :

La créativité nostalgique de Sandrine "la fée faribole"...

300 

...Et le crochet raffiné de Carinissima pour un trio de coeurs dodus comme des macarons et aux couleurs si appétissantes qu'ils donnent envie d'y mordre dedans ! 

301

 D'ailleurs n'hésitez pas à refaire le plein d'énergie, à prendre une petite collation et surtout chaussez vos baskets et faites quelques exercices d'assouplissement car je vous emmène maintenant en voyage dans le billet ci-dessous et nous allons beaucoup marcher, monter et descendre encore et encore.....